Derniers commentaires


Accueil > POLITIQUE > Le ‘grand remplacement’ à l’épreuve des chiffres

Le ‘grand remplacement’ à l’épreuve des chiffres


jeudi 7 septembre 2017









Envoyer à un ami - Imprimer


L’Insee a publié des chiffres extrêmement intéressants (et préoccupants) sur l’origine des naissances en France. En 2016 sur 783 640 naissances, 102 340 avaient un des deux parents né en dehors de l’Union européenne à 28, et 58 375 les deux parents. Soit 160 715 dont au moins un des parents étaient nés hors d’Europe ; c’est-à-dire 20,5 %, un enfant sur 5 ! En 1998 la même proportion était de 11,5 % : un sur 9. On mesure l’accélération et l’ampleur de l’évolution.

Mais il ne faut pas oublier que parmi les parents nés en France, une proportion non négligeable est issue du même processus. Si donc on veut calculer le nombre et la proportion d’enfants d’origine extra-européenne extrêmement proche, il faut ajouter une proportion non négligeable des parents nés en France (ou en Europe). Prenons une proportion proche de celle de 1998, soit 10 %. Cela ajoute pour 2016 10% des enfants non comptés dans le calcul ci-dessus, soit 62 295. La proportion des naissances d’enfants à ascendance non-européenne proche passe alors à 28,5 % soit près de 30 % des naissances (1).

Rappelons bien sûr en outre qu’en France non-européen veut dire en très grande majorité musulman (Afrique du Nord, Afrique noire, Turquie etc.)

Ces chiffres sont énormes, et comme on le voit rapidement croissants. Comme on voit aussi, la proportion d’enfants dans les écoles qui sont culturellement non français représente déjà en moyenne une forte minorité, et comme évidemment la répartition sur le territoire est irrégulière, une majorité dans un grand nombre d’endroits. On le sait tous, mais les statistiques officielles le confirment. Dans ces conditions l’assimilation est improbable.

Dans un tel contexte, parler de tendance au remplacement n’est en rien excessif. On n’y est pas tout à fait encore, mais sans le moindre doute, si la tendance se poursuit, on y va.

En supposant que l’évolution continue dans le même sens, il suffit par exemple de prolonger la courbe mécaniquement pour estimer que dans 30 ans ou moins ce sera plus de la moitié des naissances qui relèvera de cette analyse. Et donc à terme le pays sera complètement hétérogène, et en voie de basculement. Ce qui veut dire entre autres que le système démocratique sera totalement bloqué.

Devant ce fait trois analyses :

- Celle de la pensée dominante selon laquelle ce n’est pas un problème car la notion même de culture nationale n’est pas jugée pertinente. Je passe sur cette ineptie même si elle est répandue.

- Celle assez fréquente selon laquelle il y aura assimilation. Mais l’évidence des banlieues ne va pas dans ce sens, et les chiffres confirment que c’est improbable. Certes les nouvelles générations perdent une partie du contact avec la culture d’origine ; mais en grande partie aussi elles ne sont pas assimilées : une forte proportion s’identifie (et de plus en plus) au pays de départ, les autres gardent un lien important avec lui ou avec la culture d’origine (et notamment cette religion politique qu’est l’Islam).

- Celle selon laquelle c’est la base même de la communauté nationale et donc incidemment de la paix civile qui est menacée.

Si on se situe dans ce dernier cadre, et qu’on n’accepte pas ce destin, sur la base des chiffres précédents trois mesures urgentes s’imposent en même temps :

- L’arrêt des afflux, ce qui suppose des remises en cause assez profondes ;

- Une politique d’assimilation volontariste, avec élimination du droit du sol automatique. Est citoyen celui qui le manifeste clairement dans son comportement.

- La relance de la natalité des autres.

Comme on voit, l’horloge tourne…

(1) Ces additions ne sont pas directement faites par l’Insee dans le tableau sur la base de ce critère de naissance extra-européen, mais elles sont faciles à vérifier. L’Insee lui a communiqué sur la base des naissances de parents non français. https://www.insee.fr/fr/statistique...




































pierredelauzun.com © Tous droits réservés
Besoin de réaliser votre site internet ? - Conception & réalisation du site : WIFIGENIE.NET