Derniers commentaires


PIERRE DE LAUZUN - Religion, philosophie, économie & politique : mes réflexions et mes livres

  • Le temps du marché et le regard de l’éternité

    Publié le jeudi 4 août 2022

    Je propose ici une réflexion de nature quasi philosophique sur le rôle du marché et notamment du marché financier comme tentative de chiffrage de l’avenir et donc de saisie de cet avenir dans le présent. Ceci à la lumière d’une analyse philosophique du temps, qui à mon sens ne peut se comprendre que dans la perspective de l’éternité.

    On verra que cela met en évidence, sous un angle nouveau, la rivalité entre Dieu et l’argent devenu idole, au cœur des questions que pose notre société.

    Suite…



  • Ecologie : qu’est-ce que la nature ? (troisième de 3 articles)

    Publié le mardi 19 juillet 2022

    J’ai évoqué dans les deux articles précédents les problèmes complexes posés par l’écologie. Quelles sont les questions de fond qui sous-tendent ce débat ? C’est au fond d’abord la question de ce qu’on appelle nature : la nature de l’homme, et la nature autour de l’homme. Le débat porte en réalité sur la place de l’homme dans la nature et donc, plus profondément, sur la nature humaine. Et comme on le verra c’est là où la doxa écologiste dominante est prise en défaut, incapable de donner sa juste place à l’homme. Contrairement à la conception classique, qui seule peut donc fonder une écologie véritable.

    Suite…



  • Vatican II and the Traditionalists : Answering Some Misconceptions

    Publié le samedi 16 juillet 2022

    The anniversary of the motu proprio Traditionis custodes brings the question back : does being attached to the Tridentine or Extraordinary Rite mean that one refuses Vatican II ? does one thereby place oneself outside the communion of the Church ? Some think so, especially following statements by Pope Francis. And so they approve of the ongoing attempt to eliminate this rite, in the double name of unity and of the Council. But such an analysis, without any basis in history or in faith, would in fact be ruinous for Catholicism - a religion of the permanence of faith through its development, and not of a legislative-type flow where each step supersedes and cancels the previous one.

    See continuation …

    (English translation of a previous text)




  • Vatican II et les tradis : réponse à certaines idées fausses

    Publié le jeudi 14 juillet 2022

    L’anniversaire du motu proprio Traditionis custodes remet la question sur le tapis : être attaché au rite tridentin, ou extraordinaire, signifie-t-il qu’on refuse Vatican II et qu’on se met par là en dehors de la communion de l’Eglise ?

    Certains le pensent, notamment à la suite de déclarations du pape François. Et donc ils approuvent la tentative en cours d’élimination de ce rite, au double nom de l’unité et du Concile.

    Mais une telle analyse, sans base dans l’histoire ou dans la foi, serait en fait ruineuse pour le catholicisme - religion de la permanence de la foi à travers son développement, et non d’un flux de type législatif où chaque étape remplace et annule la précédente.

    Suite…



  • Ecologie, croissance et décroissance (deuxième de 3 articles)

    Publié le lundi 11 juillet 2022

    J’ai évoqué dans une précédent article la complexité de la question écologique dans les sociétés réelles. Si la nécessité d’un changement en profondeur du regard s’impose, cela ne nous dit pas ce que cela implique au niveau collectif. La question qui se pose ici est celle de la décroissance et de la fascination qu’elle exerce, et des décisions plus ou moins précipitées que les peurs collectives entraînent. Mais comme nous le verrons, nous nous heurtons ici aux limites de notre savoir et de notre capacité à planifier la vie collective. Il nous faut donc réapprendre à vivre sans certitudes matérielles.

    Suite…




  • L’écologie : un problème pas si simple (premier de 3 articles)

    Publié le vendredi 8 juillet 2022

    Nous sommes désormais tous acquis, ou presque, à l’idée que le souci de l’environnement, l’écologie, sont des exigences majeures et incontournables. Là où cela se complique, c’est dans l’analyse du mal, et surtout dans la portée et la nature des mesures à prendre. Et dans leur traduction au niveau de la société, politiquement et dans le comportement des gens.

    Un peu de recul apparaît ici bien utile, face à l’excitation ambiante.

    Suite…



  • Ukraine : la logique de la guerre ne peut être éludée – même par qui recherche la paix

    Publié le samedi 25 juin 2022

    La prolongation de la guerre en Ukraine, avec ses horreurs, ses destructions, ses contrecoups économiques ou autres, est en soi consternante pour tout esprit de bonne volonté. Pourtant la guerre a sa logique propre, et l’ignorer conduit soit à des décisions malencontreuses, soit à se lamenter dans le vide. Voyons comment.

    Suite…




  • Après la guerre d’Ukraine, un monde fragmenté. L’aspect monétaire et financier.

    Publié le mercredi 15 juin 2022

    Faire la guerre, ou soutenir un effort de guerre est un acte à la fois coûteux et risqué. D’où l’importance centrale des buts de guerre. Or en l’espèce, au-delà d’un point de départ évident (soutenir un Etat agressé et envahi), l’évolution des buts de guerre occidentaux pose bien des questions, car elle remet en question l’architecture même du monde que ces mêmes Occidentaux et notamment les Américains prétendent construire, c’est-à-dire une architecture commune à la planète. Nous allons le voir sous l’angle monétaire, car les décisions prises conduisent à un monde fragmenté et sur ce plan sans précédent.

    (Publié sur le site de Géopragma)

    Suite…



  • Investir pour le bien commun Deuxième partie : quelle éthique pour les entreprises

    Publié le mercredi 1er juin 2022

    Dans un article précédent, j’ai évoqué la question générale de l’investissement éthique, réalisé dans le souci du bien commun.

    J’examinerai ici la question des cirières ou des objectifs recherchés.

    On croit trop souvent que la question est simple, et notamment qu’elle se limite au développement durable, ou même au seul problème climatique ; ou encore qu’on peut tout mettre sous le fameux sigle ESG : environnement, social et gouvernance.

    La question est en réalité beaucoup plus large, et inclut en particulier le souci de toutes les parties prenantes de l’entreprise, clients, fournisseurs et communautés.

    Suite…




  • Investir pour le bien commun Première partie : l’investissement éthique

    Publié le mercredi 1er juin 2022

    On parle beaucoup de l’investissement éthique, et de fait il se développe de plus en plus. L’idée sous-jacente est celle de la responsabilité que comporte toute propriété, appliquée au cas particulier de l’investissement financier au sens large. Ce bon usage, intégrant un souci du bien commun, peut devenir un enjeu majeur. Et notamment du fait que chaque investissement réalisé avec un tel souci envoie un message aux entreprises, à travers le marché. D’où le lien entre cette question et ce qu’on appelle responsabilité sociale de l’entreprise ou RSE, comprise au sens large.

    Dans ce premier article on évoquera la question générale de l’investissement éthique, réservant pour un deuxième article la question des cirières ou des objectifs recherchés (environnement, social etc.)

    Suite…



  • Aide à l’Ukraine : quels sont nos buts de guerre ?

    Publié le dimanche 15 mai 2022

    Faire la guerre, ou à un degré plus limité, soutenir l’effort de guerre de quelqu’un, est un acte à la fois coûteux et risqué. Il n’a de sens que si l’enjeu le justifie. D’où l’importance centrale des buts de guerre. Ce ne sont pas des objectifs fixes, mais ils définissent ce pourquoi on se bat (ou aide d’autres à se battre) ; et donc il permet d’évaluer, à chaque étape, les moyens qu’on engage et les risques que l’on prend. Or en l’espèce, au-delà d’un point de départ évident (soutenir une Etat agressé et envahi), l’évolution des buts de guerre occidentaux pose de plus en plus de questions. Notamment l’ivresse de l’idéologie (la grande croisade des démocraties) conduit à nourrir la montée aux extrêmes de façon dangereuse.

    Suite…




  • L’engagement politique des chrétiens dans nos démocraties

    Publié le samedi 7 mai 2022

    On parle beaucoup de l’engagement politique des chrétiens, du devoir qu’il représente. Pourtant les résultats sont loin d’être convaincants, qu’on soit conservateur ou progressiste.

    Où est donc le problème ?

    Suite…



  • Europe et démocratie

    Publié le jeudi 28 avril 2022

    L’Europe se présente comme le temple de la démocratie.

    Dans le discours dominant, ce qu’on appelle ‘valeurs européennes’ et ‘valeurs démocratiques’ sont pratiquement synonymes. On a l’air de considérer cela comme allant de soi. En fait ce n’est ni cohérent ni prometteur. La démocratie comme gouvernement du peuple est sacrifiée à la démocratie comme programme idéologique.

    Suite…




  • La 5e république dans l’impasse ?

    Publié le samedi 16 avril 2022

    Les élections en cours laissent bien des électeurs très insatisfaits. Ils le seraient plus encore s’ils prenaient pleinement conscience de l’impasse qui apparaît dans le fonctionnement même de la 5e république, que les élections législatives qui suivent mettront plus nettement en lumière. D’où le besoin d’une réflexion sur les institutions, même si le problème est bien plus profond.

    Suite…














































pierredelauzun.com © Tous droits réservés
Besoin de réaliser votre site internet ? - Conception & réalisation du site : WIFIGENIE.NET