Derniers commentaires


FINANCE



  • Zone euro : Moins de dettes, plus d’autonomie

    Publié le lundi 24 mai 2010
    La voie de la subsidiarité
    Tout le monde vous le dira : dans la crise de l’euro, on avance ou on recule. Ou on fait une Europe beaucoup plus intégrée dans ses politiques budgétaires, avec une vraie solidarité entre Etats. Ou on recule et on met en risque l’euro lui-même. Ce qui conduit au thème européiste favori : pas de salut hors d’un fédéralisme sans cesse plus étroit. Mais comme toujours ce n’est pas si simple. Qu’on soit au milieu du gué, pas de doute. Mais autrement qu’on ne le dit. L’euro est en (...)


  • Finance, mondialisation, et « guerre économique »

    Publié le samedi 27 février 2010
    Guerre, concurrence et compétition
    Question préalable : peut-on parler de guerres dans les relations économiques ? J’ai quelque réticence sur le terme, que je voudrais expliciter. Le mot guerre a pour simplifier deux sens. D’un côté la guerre totale, clausewitzienne, celle qui est concentrée sur l’annihilation des forces de l’adversaire ; c’est par définition un jeu à somme négative. Elle est presque toujours négative et par là condamnable D’un autre côté, la guerre au sens de l’Europe classique, moyen (...)



  • Crise Finance et morale

    Publié le samedi 27 février 2010
    Moraliser le capitalisme après la crise : la finance
    La finance est sur la sellette. Son fonctionnement collectif, ses techniques, sa réglementation sont directement en cause. L’accusation morale joue aussi un rôle important : ce secteur avide d’argent ferait des profits démentiels en faisant supporter ses pertes par la communauté. Qu’en est-t-il vraiment ?
    La crise
    Rappelons cependant d’abord quelques faits sur la crise. D’abord ; c’est une bulle du crédit, pas une crise des marchés ou de la (...)


  • Crise financière et réforme du système international

    Publié le samedi 27 février 2010
    Quelques idées de base sur les enseignements de la crise
    Une bulle du crédit, pas une crise des marchés ou de la spéculation
    La crise que nous vivons est exceptionnelle, comme 1929. Mais de quelle crise s’agit-il ? A l’origine, on trouve des crédits hypothécaires à risque élevé, octroyés sur le marché américain et reconditionnés par des titrisations complexes, souvent dotées de notations excellentes. Des crédits : ce n’est donc pas une crise boursière. Et ce n’est pas non plus une crise spéculative : (...)



  • Crise, dette et confiance

    Publié le jeudi 25 février 2010
    Crise de marché, crise de confiance, crise de la dette
    La crise de confiance généralisée est l’élément nouveau de la crise actuelle ; elle n’a pas de précédent. Les banques ne se prêtent plus entre elles, et les investisseurs ne les financent plus ou peu ou très cher. Mais qu’est-ce que la confiance en finance ? Concrètement elle consiste à ne pas hésiter à prêter avec une marge pour risque qui reste modérée. Sur quelle base prête-t-on ? En théorie ce devrait être à partir d’une analyse raisonnée des (...)

0 | 10 | 20 | 30 | 40 | 50 | 60














































pierredelauzun.com © Tous droits réservés
Besoin de réaliser votre site internet ? - Conception & réalisation du site : WIFIGENIE.NET